SOISSONS

INVESTIR LE JARDIN

Le présent projet concerne l’extension et la rénovation  d’une maison individuelle située à Soissons dans l’Aisne.
Le projet s’inscrit dans un tissu pavillonnaire caractérisé par un habitat résidentiel.
L’homogénéité de la rue Paradis s’identifie par un archétype de maisons à toitures mansardées en ardoise avec des murs en briques, contenues dans des parcelles lamellaires  pouvant atteindre une profondeur de 35 m.
L’extension projette la création d’une pièce à vivre dans le prolongement de la façade nord d’une superficie de 40 m2, affectée à l’extension du séjour et tournée vers le jardin. Ainsi les fonctions du rez de chaussée, cuisine, salle à manger, séjour et salle de jeux trouvent leur extension dans le volume projeté.
D’un point de vue architectural et paysager, le pavillon en bois s’inscrit harmonieusement dans le site.
Le projet joue de la confrontation de deux matériaux naturels que sont la brique et le bois.
-    Le bois en latte de parement à claire voie joue le contraste et la complémentarité, dans une écriture sobre et épuré. Il apporte  la transparence au niveau de la terrasse tout en préservant l’intimité de celle-ci dans une enveloppe de lames verticales.
-    L’articulation entre les deux bâtiments se fait au moyen d’une verrière qui apporte la lumière zénithale permettant d’éclairer la zone intermédiaire et les pièces existantes qui prennent le jour sur la façade nord.
Les deux bâtiments additionnés proposent des archétypes simples dont la composition volumétrique et le traitement des matériaux naturels (bois et briques) créent la sobriété et l’expression architectural du projet.

Projet : Soissons / Programme : Extension d’une maison individuelle – Soissons / Maîtrise d’ouvrage : privé / Surface : 40 m² shon / Maîtrise d’œuvre : Ibrahima N’Doye architecte / Coût : 50 000 euros HT / Calendrier : livraison 2007


Projets similaires